A quoi sert une vente à réméré ?

vente à réméré

Technique de vente encore peu connue du grand public, la vente à réméré offre pourtant de nombreux avantages, surtout au vendeur. Aussi appelée vente avec faculté de rachat, cette solution s’adresse à toute personne en difficultés financières. Découvrez en quoi consiste cette démarche et quels atouts elle offre.

Qu’est-ce que la vente à réméré ?

La vente a réméré, ou réméré tout court, est une pratique moyenâgeuse strictement régie par la loi. Souvent appelée portage immobilier également, cette solution permet généralement au vendeur de restructurer ses dettes tout en évitant de céder définitivement son bien immobilier. Son principe est assez simple ; le vendeur transfère la propriété de son immobilier à l’acquéreur.

Puisqu’il dispose d’une faculté de rachat, il peut donc émettre une réserve de reprendre le bien cédé dans le contrat de vente en échange du remboursement du prix d’achat initial et de certains frais. Ces derniers regroupent habituellement les coûts liés à l’achat (frais de procédure), aux travaux de réparations et de rénovation. L’option de rachat devra par ailleurs être exercée dans les ­­­5 ans après la signature du contrat. Si n’est pas levée dans les délais imposés, celle-ci deviendra caduque.

À qui s’adresse cette solution ?

Particulièrement destiné aux personnes en difficulté financièrement, le réméré vous évite la constitution d’un dossier de surendettement. Se présentant comme une solution de pret sur gage immobilier, cette pratique peut être sollicitée aussi bien par les personnes physiques que morales. Tout particulier, entreprise, travailleur libéral, commerçant ou artisan peut y avoir recours afin d’obtenir des liquidités en vue de régulariser les dettes. Ceci, sans pour autant perdre définitivement la propriété de leur bien.

Cette solution s’adresse également aux personnes ne pouvant plus souscrire à un crédit bancaire ainsi qu’aux foyers dits surendettés et fichés auprès de la Banque de France. Dans ce cas, ces derniers contractent une dette en vente à réméré ce qui leur permettra de redresser leur finance. Tous les types d’immobilier peuvent se prêter à une vente à réméré : maison, appartement, immeuble, enseigne commerciale, atelier, bureaux…

En dépit des nombreux avantages qu’offre cette technique de vente pour le vendeur, cette solution devra cependant être envisagée en dernier recours notamment après avoir cherché tous les moyens pour avoir du capital (prêt auprès des proches, crédits, etc.).

Quels sont ses avantages ?

La vente à réméré se présente comme une véritable porte de sortie au surendettement. Les personnes en détresse financière pourront en effet céder temporairement leur bien en échange d’une somme d’argent et une opportunité de venir à bout des arriérées (économie sur l’entretien, taxes foncières…).

Le réméré peut également vous éviter des solutions plus extrêmes comme l’hypothèque ou la saisie judiciaire. En obtenant des liquidités ou fonds rapidement, vous évitez par ailleurs le refus d’un organisme de pret pour interdit bancaire. Dans la mesure où les établissements financiers ne permettent plus aux foyers surendettés de souscrire à un prêt, la vente à réméré peut devenir une solution de secours rapide face aux difficultés.

La faculté de rachat représente également un atout considérable. Une fois vos dettes réglées et votre situation redressées, vous pourrez racheter votre bien pour y habiter de nouveau. Notez par ailleurs qu’il est aussi possible de continuer à occuper l’immobilier cédé une fois la vente réalisée. Pour cela, vous devrez payer des mensualités (ou loyers) auprès de l’acheteur. Il faut donc avouer qu’il s’agit d’une solution pratique et surtout discrète pour faire face à vos problèmes. Comme vous continuez de résider dans la maison, votre entourage ne se doutera pas de la situation difficile.

Malgré ses multiples avantages, la vente à réméré n’exclut cependant pas les risques. Dans le cas où vous n’aurez pas rassemblé tous les fonds nécessaires au rachat après 60 mois, vous risquez de perdre définitivement la propriété.