Chauffage au bois : acheter chez un spécialiste en ligne

Chauffage au bois
Si vous avez décidé d’utiliser le chauffage au bois compte tenu des chutes de température dans votre maison, vous allez trouver ici quelques conseils d’achats utiles. Vous pouvez notamment faire votre choix chez un spécialiste en ligne.

Où acheter votre chauffage au bois ?

L’achat d’un équipement aussi délicat demande patience et prudence. Il convient donc de savoir vers où et chez qui s’orienter pour avoir un bon résultat. Comme il l’est désormais de coutume, beaucoup d’achats se font en ligne. Cependant, afin d’éviter des arnaques et des résultats désagréables, il est conseillé de solliciter les services d’un spécialiste en la matière. La bonne nouvelle est qu’il existe des sites spécialisés. Allez sur www.bois-brazeco.com afin de bénéficier d’une installation réussie, faite par un expert.

Rôle du chauffage au bois

L’instabilité de la nature engendre souvent des changements qui influencent sur les Hommes. Il en est de même pour la température. Elle varie constamment en fonction des saisons. Pendant les périodes froides, les propriétaires ont besoin d’un outil qui leur permettra de rehausser la température. C’est à cet effet que les chaudières sont sollicitées. Cependant, il en existe de plusieurs sortes, ayant différentes sources d’énergie (l’électricité, le gaz, etc.). Mais le coût que ces dernières engendrent ainsi que leurs conséquences sur le climat encouragent les utilisateurs à opter pour les moyens plus naturels. C’est à ce niveau que le chauffage au bois intervient. En effet, ce moyen est bien plus économique, et moins toxique que les autres. Le CO2 qu’il produit est neutre, et n’influence pas négativement sur la nature. C’est donc un bon moyen de chauffage.

Différents types de chauffage au bois

En dehors de la cheminée traditionnelle à foyer ouvert, il existe différents types de chauffage au bois, dont ceux que vous pouvez acheter en ligne.

  • Poêle à granulés de bois : pour le très bon rendement thermique (compris entre 85 % et 95 %) qu’offre ce dernier, il est de plus en plus sollicité par les utilisateurs. Il est alimenté par des sciures de bois compactés, appelés granulés ou pellets de bois. C’est un outil très pratique et résistant. En effet, il peut passer entre 12 et 72 heures en plein fonctionnement, sans aucune recharge. L’association de ce poêle à un système de canalisation bien structuré peut permettre qu’il soit utilisé comme chauffage principal. Il donne également la possibilité d’être programmé pour des horaires précis de chauffage. Son défaut réside au niveau de l’entretien qui doit être régulier, car, son cendrier se remplit instantanément. Il est donc mieux adapté pour des personnes casanières.
  • Poêle à bois en bûche : c’est un type de chauffage qui s’alimente avec des bûches de bois. En plus de son esthétique, il est particulièrement performant et peut à la fois servir de chauffage d’appoint et de chauffage individuel. Très esthétique, le poêle à bois est avant tout particulièrement performant. Son rendement étant élevé, il peut servir à la fois de chauffage d’appoint, mais fonctionne aussi très bien en tant que chauffage individuel. Malgré le poids des bûches qui alimentent ce poêle, il nécessite très peu d’entretien, car produit moins de cendre ce qui facilite son utilisation. Il est donc plus adapté pour les personnes qui manquent considérablement de temps. Avec de gros bois de chauffage, le poêle à bois est facile à installer. Pour un souci de sécurité et de confort, il nécessite un conduit d’évacuation et une plaque de protection à installer sur le sol, voire sur votre mur. Cela renforce les mesures de sécurité.
  • La chaudière à bois : c’est un moyen de chauffage qui fonctionne manuellement en cas de recharge par des bûches de bois, ou automatiquement avec les granulés. En faisant une combustion du bois dans la chaudière, l’énergie est transmise vers les émetteurs, pour être distribué dans la pièce grâce au système de chauffage central.
  • L’insert : Constitué d’une façade vitrocéramique, c’est un dispositif de chauffage qui s’encastre de manière fondue à la cheminée. Il augmente particulièrement son rendement et peut fonctionner à l’aide de bûche ou de granulés de bois. Doté d’un mécanisme de réchauffage « respiratoire », il aspire l’air, le réchauffe, puis le distribue dans toute la pièce. Son pouvoir calorifique pas très élevé (10 à 15 %) nécessite que la pièce soit fermée pour maximiser son rendement. Il vous faudra donc installer un kit de distribution pour en faire un chauffage principal.

Comment bien choisir un chauffage pour sa maison ?

La sélection d’un type particulier de chauffage au bois ne se fait pas au hasard. En effet, les différentes formes de cet outil sont chacune adaptées pour un besoin unique. Il vous faudra donc maitriser ses utilités afin d’identifier personnellement celle qui s’adapte le plus à votre besoin. Ainsi, il existe trois types de chauffage dont le choix est fonction de l’objectif. Il s’agit de :

  • Chauffage principal ou général : prévu pour un usage unique et général de l’habitation. Il doit donc être assez puissant, bien positionné, automatique ou manuel. En effet, dans un tel cas, la chaudière choisie doit être l’unique source de réchauffement de la maison. Il faut donc qu’il respecte toutes ces caractéristiques pour un rendement optimal ;
  • le chauffage d’appoint ou complémentaire : il est utilisé temporairement dans les cas de fluctuations de température. C’est la solution idéale pour les débuts et fin de saison, lorsque l’hiver brusque son arrivée ou traine à passer. Il peut également compenser les chauffages principaux à faible rendement, surtout pour les habitations spacieuses.
  • Le chauffage d’agrément ou accessoire : comme son nom l’indique, c’est un outil accessoire utilisé occasionnellement. Il est considéré comme un élément décoratif, ou comme roue de secours. Il sert aussi à faire des économies d’énergies quand la température n’est pas très basse.

Quelques types de bois pour chauffage

Voici une liste de chauffage au bois pour vos différents types de chauffage concernant les espaces internes.

  • Les plaquettes forestières : ramassées à l’état brut auprès des forestiers, les plaquettes sont des résidus de bois (copeaux) laissés pendant la coupure des arbres. Encore appelées « bois déchiqueté », elles alimentent des chaudières pouvant être automatiques.
  • Les bûches de bois : ce sont des tranches de bois produits par des professionnels avec une taille pouvant varier entre 30 et 100 cm. Les habitants des zones forestières en profitent le plus, car moins cher dans ces zones, mais avec des prix variables dans d’autres localités.
  • Les granulés ou pellets de bois : confectionnés à partir des résidus de l’industrie du bois, les granulés sont de petits bâtonnets d’une taille pouvant varier entre 1 et 5 cm de long. C’est la forme la plus compacte des combustibles en bois. À l’achat, il peut être livré en sac, ou en vrac, selon la quantité commandée. Les grands utilisateurs de cette dernière optent souvent pour le silo qui est un grand espace de stockage.
  • Les briquettes ou bûchettes de bois : ce bois de chauffage est un ensemble de bûches de bois reconstitués. Cette reconstitution forme un ensemble très compact, dont la combustion peut durer des heures. Avec un pouvoir calorifique plus élevé que les autres, il est assez puissant et très adapté pour le système de chauffage principal.

Au regard des différents types de chauffages au bois et des multiples combustibles qu’il faut pour leur utilisation, vous comprenez qu’il n’est pas du tout facile de faire un choix. Cependant, il est nécessaire de bien établir les caractéristiques standards pour votre chauffage idéal. Vous gagnerez ainsi en temps. Mais après l’avoir fait, sollicitez l’intervention d’un spécialiste pour votre achat. Celui-ci saura vous guider. Il peut même dans le meilleur des cas procéder à l’installation de votre dispositif.