Quel rôle l’homme d’affaires joue-til dans la société ?

L’homme d’affaires joue un rôle essentiel dans la communauté. Cette affirmation semble évidente, mais elle est souvent considérée comme allant de soi par les personnes qui travaillent pour elle et par toute la structure de soutien, mais sans elle, rien de tout cela ne serait nécessaire.

Prenez par exemple une personne qui ouvre un restaurant dans une communauté locale. Au départ, il est nécessaire de rassembler des capitaux – les gens veulent dîner dans une ambiance agréable, il faut donc dépenser beaucoup d’argent pour cela. Qu’est-ce que cela implique ?

Il peut être nécessaire de convertir un bâtiment auparavant inutilisé, de sorte qu’il faut immédiatement faire appel à toute la gamme des métiers, par exemple menuiserie, plâtrage, éventuellement plomberie, carreleurs, peintres, décorateurs, etc. En outre, il faudra acheter une grande variété de matériaux, tels que du carrelage, de la moquette, du papier peint, du matériel de cuisine, des équipements de cuisine, etc. Vous pouvez d’ailleurs vous aider entre autres par decoetdescouleurs.fr

Les avantages pour la communauté locale sont donc immédiatement évidents et les fournisseurs de ces métiers et services en profitent.

Si l’on remonte plus loin dans le temps, lorsque l’idée a été lancée, il est probable qu’un architecte soit utilisé pour aider à la conception finale et éventuellement un métreur pour analyser les coûts anticipés du projet, peut-être des architectes d’intérieur pour aider au thème proposé. En outre, les services d’un comptable seront probablement utilisés pour préparer un plan d’affaires et des projections de trésorerie.

Pour continuer sur cette lancée, une fois le restaurant ouvert, il faudra du personnel, ce qui sera également bénéfique pour la communauté locale, et nécessitera un entretien constant, ce qui nous ramènera à la case départ.

Maintenant, comme nous le savons tous, chaque entreprise a des exigences différentes, mais cela donne une idée générale de la nécessité des entrepreneurs dans la communauté locale.

L’homme d’affaires est proactif, prend des risques financiers et de réputation et, comme d’autres métiers ou professions, fournit un service précieux et nécessaire.

Dans de nombreuses communautés, les hommes d’affaires qui réussissent sont souvent méprisés et les questions abondent au sein de la communauté quant à la moralité des personnes requises, sans faire le point sur ce qui précède ; cependant, il s’agit peut-être d’une réponse émotionnelle humaine naturelle.

L’homme d’affaires peut se voir imposer comme objectif de maximiser ses profits, mais il est évident qu’il le fait, sinon il aurait déjà labouré le capital et pris des risques ; en effet, n’est-ce pas là aussi l’objectif de toute profession ou de tout métier ? Il serait absurde d’imaginer quelqu’un se lever le matin si l’objectif n’est pas de maximiser le profit ?

Bien sûr, il y a des hommes d’affaires sans scrupules et des employeurs déloyaux, mais n’y a-t-il pas aussi des commerçants sans scrupules, des professionnels, ou encore des politiciens et des chefs d’entreprises multinationales ?

La communauté moyenne, s’il en existe une, aurait beaucoup de mal sans les hommes d’affaires ; en effet, on pourrait avancer l’argument que la communauté telle que nous la connaissons tous, cesserait peut-être d’exister – quelqu’un ne peut obtenir un emploi que si quelqu’un d’autre prend le risque de créer une entreprise.

Chaque métier ou profession dépend dans une certaine mesure de l’homme d’affaires, il peut même être lui-même un homme d’affaires par définition, et la communauté telle que nous la connaissons tourne au ralenti parce que les hommes d’affaires prennent des risques, emploient des conseils locaux et apportent des capitaux à toute entreprise impliquée.