Facebook annonce des mesures pour lutter contre la désinformation

Rumeurs, théorie de complot, fausses informations, Facebook est désormais la cible de nombreuses critiques publiques à cause des fausses nouvelles qui y circulent et qui auraient des effets néfastes sur les élections présidentielles, en particulier. En réponse à ces désinformations, Facebook signalera désormais ses utilisateurs à l’aide d’un message d’alerte.

Trop d’informations !

Nombreux sont les partages, les liens et les messages qui circulent sur le réseau social Facebook, qu’il est presque impossible de distinguer les vraies et les fausses informations qui sont communiquées. En effet, Facebook est un réseau social qui a tellement d’ampleur au niveau de la société que beaucoup de gens s’y informent en ce moment. Or, ces renseignements ne sont pas toutes assurément fiables.

Problème non nouveau !

Si les grosses boîtes ainsi que les patrons de Facebook ont pensé que la plupart des informations qui circulent sur le réseau sont authentiques et que seule une infime partie des infos publiées seraient mensongères, ils se sont récemment rendus compte de leur erreur. Certes, par rapport aux médias traditionnels et depuis les dernières campagnes présidentielles américaines, beaucoup de personnes affirment que les fausses nouvelles partagées dans Facebook auraient grandement contribué aux résultats des élections. Par ailleurs, Buzzefeed evoque une introspection, celle que les internautes préfèrent partager plus de canulars dans les réseaux sociaux que des renseignements sûrs provenant des grands sites d’informations.

 Des mesures de détection

Face à la pression grandissante, le créateur de Facebook, M. Zuckerberg affirme sa détermination et annonce les mesures qu’il veut entreprendre afin de contrer les canulars ainsi que les informations inexactes qui s’infiltrent au sein de Facebook :

  • Une forte détection : améliorer la faculter à classer la désinformation en adoptant un système technique meilleur capable de détecter les fausses rumeurs,
  • Un signalement aisé : afficher un message d’alerte lors de la publication d’un lien mensonger avec la participation des usagers,
  • Un contrôle par des tiers : compter sur l’aide des utilisateurs ainsi que des sources externes dans le fact checking pour signaler les faux contenus,
  • Avertissement : montrer des signaux d’avertissements pour les liens signalés comme erronés par des tiers ou par des communautés quand les personnes les lisent ou les repartagent,
  • Relier les articles de qualité : ajouter plus d’articles avec les liens publiés sur les fils d’actualités,
  • Revérifier la politique publicitaire : détecter les sites qui pourraient abuser du système publicitaire de Facebook et les bannir du réseau.