Guide en ligne sur les tentes canadiennes

tentes canadiennes

Actuellement, sur le marché de la toile de tente, le choix est illimité en matière de structures, de formes et de mécanismes de montage. Pour ceux qui ont un grand faible pour le côté nostalgique de cet équipement, la tente canadienne reste un incontournable. Considérée comme la tente par excellence des scouts ou utilisée en colonies de vacances, cette dernière répond encore à de nombreuses exigences.

La tente patrouille : une forme spécifique

La tente canadienne, souvent appelée aussi « tente patrouille » ou « canadienne » doit être absolument présentée à la génération actuelle. En effet, les anciens la connaissent déjà comme la première référence en termes de choix de tente. Ceci s’explique par le fait qu’au 20e siècle, celle-ci représentait la seule et unique norme de la tente de camping.

Résistante face aux mauvais temps, robuste et spacieuse, elle est également la tente très prisée des patrouilles de scouts. Les tentes canadiennes sont faciles à reconnaître avec leur forme élancée et leur structure triangulaire à deux mâts, où les côtés effleurent le sol. Elles promettent un maximum de protection contre le vent, la pluie et la lumière grâce à leur double toit. Cet équipement dispose aussi d’un tapis de sol pour un confort optimal. 

La canadienne : une étanchéité à toute épreuve

L’une des principales utilisations de la canadienne tente est bien entendu de pouvoir se protéger des éventuelles intempéries. Sa résistance et son étanchéité sont comptées parmi les critères d’achat à privilégier. Il est important de noter au passage que l’imperméabilité d’une matière se calcule en millimètres Schmerber. Cette mesure correspond à la hauteur de la colonne d’eau que peut supporter le tissu en étant étanche.

Un tissu hydrofuge doit avoir au moins 1 500 mm. Lorsque ce chiffre est élevé, le tissu dispose alors d’une excellente capacité à empêcher l’eau de pénétrer. Dans le cadre d’une utilisation régulière, et dans la mesure où les données chiffrées fournies par les fabricants décroissent au fur et à mesure, il est conseillé de choisir une étanchéité de 3 000 mm minimum. En ligne, vous disposerez d’une large gamme de tentes canadiennes, prenez le temps de vérifier à chaque fois leur imperméabilité.  

La matière de la toile et les armatures

Les différents modèles de tente canadienne 4×4 sont de plus en plus conçus en polyester. Il s’agit d’un matériau bon marché que les fabricants emploient très souvent. Toutefois, tant que ce dernier est épais, plus il sera solide. La plupart du temps, il est spécialement traité pour avoir une plus grande ténacité aux rayons UV et aux intempéries.

Il faut noter, cependant, qu’il n’est aucunement question de matériau isolant. En conséquence, les risques qu’il fasse très chaud à l’intérieur de la tente sont probables. Dans le cas où la destination prévue est dans une région chaude, il est essentiel de privilégier le coton au détriment du polyester. Dans ce sens, le prix d’une canadienne sera un peu plus élevé. Le coton étant une matière durable et respirante, l’achat se fera parmi les tentes haut de gamme du marché. Bien sûr, l’équipement sera moins coûteux par rapport à une tente en coton pur, mais plus confortable qu’une version en polyester.

Concernant les armatures, si autrefois elles étaient faites en bois, aujourd’hui vous pouvez les retrouver en aluminium ou en acier. Ce sont des matériaux connus pour être résistants et durables dans le temps. Il est également possible d’avoir des armatures en fibre de verre qui sont plutôt flexibles et légères. Seulement, il faut faire attention, car ce matériau est sensible aux rayons UV et moins résistant que le métal en cas de vent fort.