Procéder à la rénovation énergétique pour faire baisser votre facture énergétique

facture énergétique

Cela ne vous à pas échappé les prix de l’énergie sont en constante hausse. Une augmentation qui pèse sur votre pouvoir d’achat. C’est assurément le moment d’envisager la rénovation énergétique de votre immeuble pour réaliser d’importantes économies d’énergie sans perte de confort. La prime énergie vous offre les travaux nécessaires pour enfin réduire votre facture énergétique !

L’audit énergétique

Lorsque votre logement est de construction ancienne, celui-ci n’obéit pas aux prescriptions de la dernière réglementation thermique. A l’opposé d’un bâtiment basse consommation votre immeuble est énergivore ou pire peut être considéré comme une vraie passoire énergétique. L’insuffisance de l’isolation thermique et notamment l’absence de calorifugeage du réseau de distribution de chaleur oblige votre copropriété à consommer un maximum de fioul ou de gaz pour chauffer ses appartements en hiver. Phase incontournable de toute rénovation énergétique réussie, l’audit permet de dresser un inventaire des travaux de calorifugeage à accomplir. Pour respecter la réglementation en vigueur, il faut que le Bbio (besoin climatique) du projet de calorifugeage soit inférieur au Bbiomax (besoin bioclimlatique maximum) défini par la Réglementation Thermique 2012. Concrètement, des solutions techniques vont être élaborées pour limiter au maximum les déperditions de chaleur du réseau de distribution du chauffage central et d’eau chaude sanitaire de votre immeuble. Une rénovation complète à entreprendre avec un spécialiste : pour des économies d’énergie maximales cliquez ici !

Jusqu’à 10% d’économie d’énergie

L’opération d’amélioration énergétique du réseau de distribution de chaleur de votre immeuble est soumise à des prescriptions réglementaires strictes. La RT 2012 fixe en effet des objectifs précis en matière de performances thermiques à atteindre. Renseignez-vous auprès de spécialistes de l’isolation comme  moncalorifugeagegratuit.fr pour vous aider à appliquer cette réglementation. Plus la distance entre la chaufferie et les radiateurs est importante, comme c’est toujours le cas dans les immeubles résidentiels, plus le calorifugeage s’impose ! L’opération devient même totalement indispensable lorsque le réseau de distribution de chaleur de la copropriété circule à travers des espaces non chauffés comme à l’extérieur. La protection des tuyaux et des vannes par des coquilles ou des bandes de fibres minérales et des manchons de mousse plastique va diviser par 6 les déperditions au mètre linéaire de tuyauterie : Une amélioration qui se traduit par une diminution de 10 % d’économies de la facture énergétique des occupants de l’immeuble !

Une opération gratuite

Vous le savez la France est engagée dans un vaste processus de transition énergétique. La loi dite de transition énergétique pour la croissance verte vise notamment à améliorer l’efficacité énergétique du parc de logements qui représente à lui seul 18,5% des émissions de gaz à effet de serre du pays. Au niveau de la copropriété, cette amélioration peut être envisagée gratuitement grâce à la prime énergie. Ce dispositif permet aux entreprises pouvant réduire directement leurs émissions polluantes faute de technologie disponible de participer aux efforts nationaux en subventionnant les travaux d’amélioration énergétique des particuliers ou des copropriétés. Pour faire profiter votre résidence de ce dispositif, il vous suffit de vérifier en ligne l’éligibilité de votre immeuble à ce dispositif avec un expert. La suite est très simple : la plateforme spécialisée prend le relais avec le syndic de copropriété pour planifier et suivre le chantier. Sachant que la subvention accordée peut couvrir la totalité du coût des travaux de calorifugeage du réseau de distribution de chaleur de votre copropriété, le clic en vaut vraiment la peine !