Assurance moto pour les nouveaux conducteurs : ce qu’il faut savoir

Assurance moto

Publié le : 09 septembre 20235 mins de lecture

Vous venez d’obtenir votre permis de conduire moto et n’avez qu’un souhait, vous acheter votre première moto ou scooter. Néanmoins, avec votre permis, vous serez considéré comme jeune conducteur et devrez souscrire à une assurance scooter ou moto. Après diverses recherches, vous craignez de payer très cher l’assurance jeune conducteur ? Dans cet article, vous découvrirez différents conseils qui vous permettront de faire baisser le prix de votre assurance.

Qui est considéré comme jeune conducteur ?

Tout d’abord, sachez que pour régler votre assurance moins chère, en qualité de jeune conducteur, il est toujours préférable de vous tourner vers un site spécialisé. Avec une moto de plus de 125 cm³, vous êtes dans l’obligation de souscrire à une assurance moto. Il faut retenir que ni le code des assurances, ni le code de la route ne fournissent une définition légale de ce qu’est réellement un jeune conducteur. Cependant, les assureurs estiment qu’une personne ayant depuis moins de 3 ans son permis de conduire est considérée comme jeune conducteur. Mais aussi, si le motard n’a jamais été assuré et bien sûr dans le cas où il a dû repasser son permis après l’avoir perdu pour des raisons de non-respect du code de la route.

Dans le même thème : La spécificité d’une assurance pour voiture de collection

Quels sont les permis qui permettent de conduire une moto ?

Avant de conduire une moto, il vous faut obtenir votre permis moto. Deux permis de conduire moto permettent de conduire ces deux-roues. Avec le permis A1, vous pouvez conduire, dès 16 ans, des motos appelées « légères ». Il s’agit de cylindrées de 125 cm³ et des trois-roues qui possèdent une puissance maximale de 15 kW. Le permis A2 ne peut être obtenu qu’à partir de 18 ans. Il permet de conduire des motos ayant une puissance maximale de 35 kW et un rapport puissance – poids égal ou inférieur à 0.2 kW/kg et toutes celles que peuvent conduire un titulaire du permis A1.

Quel type d’assurance existe pour un jeune conducteur moto ?

En tant que jeune conducteur, il faut le reconnaître, vous manquez d’expérience. Alors, pour les assureurs, ce manque d’expérience aggrave les risques. En conséquence, une surprime est appliquée. Elle est mentionnée dans le Code des assurances dans l’article A.335-9-1. Cette surprime s’applique ainsi : dans le cas où vous n’avez pas de sinistre pendant deux années consécutives, la surprime baisse de 50 %, puis de 25 % la troisième année et totalement la quatrième année. Il existe trois formules d’assurance scooter ou moto. L’assurance au tiers qui couvre les dommages subis par les tiers, l’assurance en tiers plus protège en complément des dommages subis par les tiers, les bris de glace, les incendies et le vol. Quant à l’assurance moto tous risques, elle offre un niveau de garanties supérieur en prenant en charge les dommages que votre moto ou vous pouvez subir.

Quelles astuces pour faire baisser le prix de votre assurance scooter ?

Pour réduire le coût de votre assurance jeune conducteur, vous pouvez opter pour la conduite accompagnée. Avec la conduite accompagnée, il vous faut avoir conduit 3 000 km pour passer votre permis moto. Les assureurs estiment donc qu’il y a une diminution des risques d’accidents. De ce fait, la surprime est moins élevée. Mais encore, il est conseillé à un jeune conducteur de moto de ne pas choisir un deux-roues trop puissant. En effet, le modèle, la marque, la date d’achat, une moto de grosse cylindrée font grimper le prix de l’assurance. Pour un premier achat, une moto d’occasion et de faible cylindrée est recommandée. Mais aussi, pour éviter de demander à votre assurance certains remboursements, veillez à protéger votre scooter d’un antivol et essayez de le garer dans un box fermé. De même, il vous est également possible de vous inscrire comme conducteur secondaire sur le contrat de vos parents si ces derniers disposent d’un contrat d’assurance qui autorise la conduite d’une moto. Dans la plupart du temps, une petite majoration est uniquement demandée. Enfin, pour ne pas payer trop cher votre assurance, vous pouvez sélectionner l’assurance au tiers en ajoutant plusieurs autres garanties selon vos besoins. Il peut s’agir d’une garantie qui couvre les frais médicaux et de justice en cas d’accident, d’une garantie qui vous remboursera votre moto accidentée ou volée au prix où vous l’avez achetée. Enfin, il est fortement recommandé de comparer les prix des différents assureurs. Sur le site particuliers.sg.fr, il vous est possible d’ouvrir un compte bancaire en ligne ou en agence et d’assurer votre moto.

Quelle est la signification des couleurs des plaques d’immatriculation ?
Comment calculer les frais kilométriques en 2024 ?

Plan du site