Chauffage central : Les avantages d’une installation pour un confort thermique optimal

Chauffage central

Publié le : 09 août 20236 mins de lecture

Les systèmes centraux figurent parmi les plus appréciés pour le chauffage domestique pour leur confort et leur rendement. Les pompes à chaleur, chaudières et équipements hybrides sont conçus pour diffuser uniformément la chaleur dans les différentes parties du logement. Quels sont les avantages de ce type d’installation en comparaison avec les chauffages individuels indépendants ?

Comment le système central de chauffage fonctionne-t-il ?

L’installation d’un chauffage central est une solution de plus en plus plébiscitée pour l’usage domestique. Ce type d’installation est structuré autour d’un groupe central, lequel fonctionne grâce à du combustible, à l’électricité ou encore aux énergies renouvelables. Il peut s’agir d’une pompe à chaleur, d’une chaudière ou encore d’un équipement hybride. La chaleur produite à cet effet est transportée à travers le circuit de distribution par un fluide caloporteur, pouvant être de l’eau ou du fluide frigorigène. Elle est par la suite diffusée dans les différentes pièces de la maison grâce aux émetteurs. Plancher chauffant, ventilo-convecteurs et radiateurs permettent ainsi de porter la température ambiante du logement au niveau souhaité. Différents capteurs sont également mis en place pour permettre le contrôle de la température avec précision. Hormis le chauffage de la maison, la plupart de ces équipements sont aujourd’hui capables de fournir l’eau chaude sanitaire pour couvrir les besoins du foyer.

Dans le même thème : Panneaux solaire et énergie renouvelable : toute une histoire

Un chauffage homogène dans toutes les parties du logement

Le principal avantage du chauffage central réside dans l’homogénéité de la chaleur diffusée dans toutes les pièces de la maison. La température distribuée par ce type d’équipement est plus régulière contrairement à celle produite par les systèmes individuels tels que les poêles, les radiateurs indépendants ou encore les panneaux rayonnants. Aucun pic ni creux thermique n’est, de ce fait, perceptible dans les différentes parties du logement. Les groupes centraux modernes, comme ceux proposés par engie-homeservices.fr intègrent d’ailleurs des capteurs permettant un contrôle précis du chauffage. Il en résulte davantage de régularité quant à la température des pièces tout au long de la journée. Par ailleurs, les nouvelles générations de systèmes centraux de chauffage ont moins tendance à assécher l’air à l’intérieur du logement. Ils s’avèrent, de ce fait plus sains, limitant les désagréments tels que les troubles respiratoires et les irritations cutanées.

Une solution de chauffage économique

Au-delà du confort d’utilisation, ces nouvelles installations bénéficient d’une meilleure efficience. Certains systèmes, à l’exemple de la chaudière centrale à condensation, utilisent une quantité réduite d’énergie électrique pour accroître le rendement de la combustion du gaz. Les pompes à chaleur récoltent, pour leur part, les énergies renouvelables accumulées dans l’air ou dans le sol grâce à des unités électriques à faible consommation. Dans tous les cas, ce type de chauffage constitue une excellente solution pour faire des économies sur sa facture d’électricité et de combustible. Malgré un cout initial plus important, leur installation représente un excellent rendement sur le long terme. Cette optimisation énergétique donne d’ailleurs lieu à des aides financières de l’État pour faciliter l’installation d’un chauffage central domestique. Ces subventions permettent d’alléger l’investissement initial du ménage de manière substantielle.

Les différents systèmes centraux de chauffage

Plusieurs solutions sont envisageables pour adopter le chauffage central chez soi. L’éventail de prestations, de tarifs et de performances permet à chaque foyer de choisir l’installation adaptée à ses besoins. Les systèmes suivants conviennent notamment au chauffage domestique :

  • La pompe à chaleur aérothermique qui capte les calories présentes dans l’air ambiant extérieur pour réguler la température intérieure du logement. Les PAC aérothermiques air/air se limitent au chauffage domestique, tandis que les modèles air/eau peuvent produire de l’eau chaude sanitaire en sus ;
  • La pompe à chaleur géothermique collecte la chaleur emmagasinée dans le sol pour chauffer le logement. Ce système permet aussi de produire de l’eau chaude sanitaire ;
  • La pompe à chaleur hydrothermique collecte la chaleur directement au niveau d’une source d’eau souterraine pour produire le chauffage et l’eau chaude sanitaire. Le recours à ce système est moins courant en France, étant donné la lourdeur des travaux et du forage ;
  • La pompe à chaleur hybride qui combine un système aérothermique avec une chaudière à condensation. Ce système produit du chauffage et de l’eau chaude sanitaire, et bénéficie d’une meilleure performance que la PAC classique ;
  • La chaudière à condensation qui est alimentée au gaz ou au fioul pour chauffer le logement et produire l’eau chaude sanitaire ;
  • La chaudière à combustible solide, laquelle est alimentée avec bûches ou des pellets de bois pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.


Une nouvelle literie ? Guide d’entretien pour une meilleure hygiène et durabilité
Quels facteurs influencent le tarif du nettoyage énergétique de votre maison ?

Plan du site