Êtes-vous fait pour le portage salarial ?

Portage salarial

Le portage salarial se présente comme une forme de travail. En effet, ce type de travail s’intéresse de plus en plus de personnes, mais avant de s’y lancer, il est important de voir les avantages, mais aussi les inconvénients de celui-ci. Pour effectuer ce travail, il est important de bien mesurer les enjeux qui se présentent notamment au niveau des documents cadres qui stipulent votre activité. Ainsi il est important de bien définir la convention-cadre, le contrat de travail et enfin le contrat de prestation. Vous devez aussi avoir une relation assez solide avec votre société de portage salarial notamment pour le partage des informations sur l’avancée de vos projets, les différentes missions …

Quelques notion sur la portage salarial

Lorsque vous vous lancez dans le portage salarial, il faut s’attendre à faire des investissements que ce soit en matière de temps ou de ressources. En premier lieu, il est important de bien choisir la société de portage salarial que vous soyez indépendant  ou entrepreneur. Vous avez plusieurs moyens pour en trouver à part les différents sites internet comme la délégation régionale de l’entreprise retenue, les forums … Avec une validation de vos choix, votre statut de salarié porté commence au moment où tous les différents contrats sont établis notamment le contrat de travail et les différentes charges sociales et la protection sociale.

Et pour se lancer officiellement dans le portage salarial, il vous faut avoir les critères d’un salarié porté. Et comme salarié porté, vous devez avoir différentes caractéristiques permettant d’exercer ce métier comme l’autonomie, avoir une fibre commerciale, mais aussi un niveau de qualification dans le domaine où vous évoluez. En tant que travailleur, vous auriez également des missions et des réalisations à faire selon la société de portage salariale qui vous a engagé. Vous aviez un statut de salarié selon un contrat bien précis, mais tout ce qui concerne la négociation et la conclusion de contrat tous revient à vous et votre propre initiative. N’oubliez pas que le portage salarial vous permet d’accéder à des différents travail même en freelance.

Comment ça marche ?

Jusqu’à récemment, seuls les cadres indépendants étaient en mesure d’effectuer des activités de portage salarial. Désormais, si chacun a les qualifications suffisantes dans son domaine d’activité et peut trouver des clients en toute autonomie, ils peuvent tous en bénéficier. Il appartient à l’entreprise de portage de sélectionner les personnes répondant à ces normes et pouvant ainsi devenir « portés ». En effet, les secteurs d’activité les plus courants dans ce portage salarial sont la formation, l’informatique et le réseautage, l’expertise technique, les ressources humaines et la communication. Même si vous êtes autonome dans le choix des tâches et des clients, vous devez tenir compte de cette indépendance limitée avant de concrétiser votre projet.

Et pour devenir salarié porté, vous devez avoir un diplôme minimum correspondant à Bac+2 ou au moins 3 ans d’expérience dans le secteur dans lequel vous fournissez des services. De même, vos activités et domaines d’intervention doivent être cohérents avec le portage salarial, c’est-à-dire que vous devez fournir des prestations intellectuelles dans des domaines non réglementés tels que l’informatique, les ressources humaines, le marketing ou la communication. Quelle que soit votre situation, le portage salarial est fait pour vous si vous êtes motivé, tenace, organisé et travailleur.

Une très bonne option pour évoluer dans son métier

Si vous travaillez en freelance ou si vous êtes en reconversion professionnelle ou encore vous êtes un futur entrepreneur…, le portage salarial peut être une bonne occasion pour vous afin d’évoluer assez vite dans votre métier. Cependant, il est nécessaire d’avoir une bonne volonté. Ainsi, vous alliez bénéficier d’une sécurité et d’une grande flexibilité qui conviennent de plus en plus à de nombreuses personnes. Enfin, vous êtes libre de trouver des clients par vous-même.

Comment choisir une bonne sono ?
Guide pratique sur la garantie bancaire