Loubressac, un trésor méconnu : explorez ses ruelles et ses secrets

Loubressac

Publié le : 11 septembre 20236 mins de lecture

Ce village n’est sans doute pas l’un des endroits les plus connus de L’Occitanie, en France. Mais c’est l’un des plus attrayants du pays, comme l’indique son classement depuis 1983 parmi les plus beaux villages de France. Il est connu pour la beauté de ses hauts lieux et son aspect fortement médiéval. Si vous désirez vous lancer dans une aventure dans la région de la Dordogne, voici pourquoi vous devriez absolument visiter ce village.

Un des villages les plus anciens de France

C’est sans doute de cette ancienneté que Loubressac tire cette image médiévale qui lui sied tant. Il a traversé les époques, s’adaptant au fur et à mesure, se construisant à travers l’histoire.

Le village est mentionné pour la première fois dans le cartulaire de l’abbaye de Beaulieu, au 9ᵉ siècle. Mais il semblerait qu’il ait été habité bien avant, depuis plus de deux millénaires. Les occupants furent divers, des Celtes aux Arabes en passant par les Vikings ou par les Anglais. Originellement, il s’agit d’un lieu-dit, qui devint une baronnie avec la dynastie des Castelnau, après l’installation dans le village du seigneur Hugues de Rouergue.

Dès le 13ᵉ siècle, ce fut une succession de baronnies qui marque le village, jusqu’à la guerre de Cent Ans qui eut un véritable impact, au 14ᵉ siècle. Ce fut le maréchal de la cour pontificale, Adhémar d’Aigrefeuille, qui fit construire des remparts, une église, des maisons ainsi qu’un château tout en haut du promontoire. Le village est alors repeuplé, mais son ascension est à nouveau freinée par les guerres de religion.

Le village de Loubressac tel que connu aujourd’hui a perdu de sa superficie à la révolution française. Mais il n’a cessé de se développer. Il revêt un charme pittoresque qu’il a su conserver par-delà les guerres et les époques, c’est ce qui fait toute sa splendeur.

L’église Saint-Jean-Baptiste et la ferme de Siran, sites incontournables du village

Comme indiqué précédemment, c’est autour du 14ᵉ siècle que l’église Saint-Jean-Baptiste du village fut construite sur le promontoire. Au départ, il ne s’agissait que d’une chapelle castrale, dédiée à Saint-Jean-Baptiste. En 1520, grâce aux travaux d’Anne d’Auriolle et de Raymond de Gontaud-Cabrerets, l’église est achevée. Elle est dotée d’une grande nef centrale séparée en deux travées, donnant sur quatre chapelles latérales.

Cette église constitue un lieu important du patrimoine du village. Elle attire d’abord par son architecture historique. Elle reflète parfaitement le style architectural de l’époque médiévale. Avec ses arcs en cintre et ses voûtes en berceau, l’édifice résiste aux intempéries et aux années.

Par ailleurs, vous trouverez dans l’église Saint-Jean-Baptiste des œuvres sacrées passionnantes. Entre peintures, décorations et sculptures, vous vous sentirez emporté dans la piété du lieu. Ces œuvres d’art relatent parfaitement l’histoire religieuse du village. L’atmosphère paisible qui y règne invite au recueillement et à la relaxation. C’est l’idéal si vous recherchez un endroit pour méditer et pour retrouver une certaine sérénité.

Enfin, la position de ce lieu touristique vous offre une vue imprenable sur les environs. Le paysage autour est époustouflant, et vous pourrez admirer du haut de la colline la vallée du Lot. C’est une expérience à vivre absolument, si vous visitez le village. Partant pour une visite dans d’autres lieux de la Dordogne ? Visitez vallee-dordogne.com.

Vous pourrez également faire un tour à la ferme de Siran. Il s’agit d’une ferme familiale tenue par un couple, Julien et Gaëlle. L’élevage principal de la ferme est celui des chèvres Angora. Il y en a plus d’une centaine sur le site.

Avec sa salle d’accueil, sa boutique et sa chèvrerie, la ferme de Siran vous ouvre grandement ses portes pour une visite guidée. Que vous soyez un enfant ou un adulte, vous découvrirez la transformation des produits, du mohair aux produits finis. C’est une véritable initiation à la vie paysanne qui vous y attend.

Un cadre de vie paisible et des alentours aux vues imprenables

Les Loubressacois ne diront certainement pas le contraire, le petit village est un paradis de calme et de sérénité. Contrairement à d’autres villages environnants tels que Rocamadour ou Montcuq, celui-ci se différencie par sa toute petite démographie et le calme qui y règne. C’est tant mieux, si vous recherchez un lieu calme pour flâner tranquillement dans les rues.

En outre, le village ne s’arrête pas qu’à ses magnifiques maisons en pierres et en tuiles. Du sommet du promontoire où il se situe, vous aurez la possibilité d’admirer les alentours, notamment la vallée de la Bave et celle de la Dordogne.

Enfin, vous avez la possibilité de loger dans le village et de visiter certains sites touristiques incontournables dans ses environs, à moins de dix minutes du village. Parmi les endroits qu’il faudra absolument voir, il y a entre autres :

  • Les grottes de Presque, situées à Saint-Médard-de-Presque, avec leurs stalagmites ayant jusqu’à neuf mètres de haut.
  • Le gouffre de Padirac, tout premier site souterrain en France se trouvant non loin de Rocamadour.
  • Le château de Castelnau-Bretenoux ou celui de Montal, avec des jardins envoûtants.
  • La cascade qui trouve refuge dans le village d’Autoire.

La liste n’est pas exhaustive, il existe de nombreux lieux plaisants de ce genre à découvrir autour du village.

Le charme rustique de ce village est atypique. Il inspire l’harmonie des endroits purs et non pollués. Pour des vacances ou un séjour de tourisme en Dordogne, c’est exactement ce qu’il vous faut.

Luxe à la campagne : les chambres d’hôtes de l’Ain qui vous séduiront
Louer un appartement à Courchevel 1550: conseils et astuces pour un séjour inoubliable

Plan du site