Quand faut-il nettoyer sa cigarette électronique ?

cigarette électronique

Se révélant être une bonne alternative au tabac, l’e-cigarette s’intègre de plus en plus dans le quotidien de tout un chacun. Et il n’y a pas que les personnes souhaitant arrêter de fumer qui se ruent vers cet accessoire. Une bonne majorité s’en approprie également pour le simple plaisir de vapoter. À noter que son usage est soumis à certaines normes, qui plus est, la cigarette électronique est interdite aux mineurs et déconseillée aux non-fumeurs. Quoi qu’il en soit, si vous en possédez une, sachez que quelques rituels d’entretien sont nécessaires afin de garder ses performances le plus longtemps possible. L’e-cigarette n’est en effet pas à l’abri de saletés qui pourraient causer sa détérioration. Entre le décrassage de la box, le changement du coil, la maintenance de la batterie et l’entretien de la résistance, vous pourriez vous y perdre. Retrouvez donc tous les points essentiels à savoir sur le nettoyage de la cigarette électronique.

L’e-cigarette : comment ça fonctionne ?

Contrairement à la cigarette traditionnelle, qui ne demande aucun entretien spécifique puisqu’il suffit de la jeter après usage, l’e-cigarette demande quant à elle des attentions particulières. Toutefois, pour pouvoir l’entretenir correctement, il vous faut d’abord prendre connaissance de son fonctionnement. Cela vous permet en effet d’effectuer toutes les étapes essentielles, de la bonne manière.

Pour mieux comprendre donc, sachez qu’une ecig est constituée d’une box ou ce qu’on appelle mod, d’un réservoir connu aussi sous le nom de clearomiseur, d’une batterie ainsi que d’un coil. C’est ce dernier élément qui assure la diffusion de vapeur. Le fait de vapoter consiste entre autres, à profiter des saveurs ainsi que des arômes contenus dans l’e-liquide. Cette substance à mettre dans votre clearomiseur se compose d’un mélange de propylène glycol, de glycérine végétale, d’alcool, d’eau et d’arômes alimentaires à choisir selon vos préférences.

Il est à savoir que l’e-liquide contient tout de même un certain taux de nicotine qui reste réglementé, mais largement inférieur à celui que l’on retrouve dans la cigarette classique. D’ailleurs, si les fumeurs voulant se sevrer se tournent vers cet accessoire c’est justement pour cette dernière propriété. En vapotant, ils recherchent en réalité les sensations agréables se traduisant par de légers gratouillis dans la gorge qui sont produites par la vapeur contenant de la nicotine. Dans tous les cas, pour que votre parcours de sevrage tabagique se passe sans encombre et dure le plus longtemps possible, vous êtes tenu de nettoyer chacun des composants de votre vapoteuse. L’entretien quotidien est indispensable, quelle que soit votre frequence de vapotage.

Quels sont les types de cigarettes électroniques ?

Il est tout aussi important de savoir distinguer les différents types de cigarette électronique avant de passer aux questions d’entretien. Cela vous permet par ailleurs de connaître le modèle qui vous convient, notamment si vous êtes sur le point d’en acheter. De manière générale, l’e-cigarette se décline en quatre formes bien distinctes, dont :

  • L’e-cigarette tube

Comme son nom l’indique, elle se présente sous un format tubulaire. Dotée d’un design assez simple et des fonctionnalités basiques, elle convient très bien aux débutants ainsi qu’aux vapoteurs intermédiaires. Elle est appréciée pour sa robustesse, sa performance et surtout pour sa praticité. Elle intègre en effet une batterie constituée d’un clearomiseur, facilitant ainsi le remplissage du réservoir par du e-liquide.

  • L’e-cigarette box

Ce modèle est formé par un clearomiseur et une box. Il est aussi équipé d’une batterie rechargeable d’une grande puissance. L’e-cigarette box est très appréciée par les vapoteurs aguerris, car elle donne un large choix en matière de mode de vape.

  • L’e-cigarette pod

Contrairement aux précédentes, cette version d’e-cigarette ne dispose pas d’un clearomiseur, mais plutôt d’un pod, qui lui sert de réservoir muni d’une résistance. Jetable, le pod est délivré avec de l’e-liquide. Cette cigarette électronique est prisée pour son design très proche d’une vraie cigarette.

  • L’e-cigarette jetable

Celle-ci est aussi dotée d’un réservoir préalablement rempli d’e-liquide. Comme elle est très économique, elle est parfaitement adaptée aux gros fumeurs souhaitant diminuer leur consommation.

Comment nettoyer le clearomiseur ?

Le clearomiseur, également appelé atomiseur, fait partie des composants de la cigarette électronique qui doit faire l’objet d’un entretien très fréquent. Généralement, vous devez le nettoyer au moins tous les deux jours, voire chaque jour en fonction de votre fréquence de vapotage.

Pour procéder, commencez par retirer le coil, puis soufflez à l’intérieur du clearomiseur afin d’évacuer l’e-liquide restant. Ensuite, frottez le pas-de-vis à l’aide d’un chiffon humide. Cette opération permet de pérenniser votre e-cigarette et de préserver une saveur agréable à chaque vape.

Notez qu’un entretien complet et en profondeur est nécessaire une fois par mois, plus particulièrement si vous changez d’e-liquide. Pour ce faire, il vous suffit de plonger le clearomiseur dans de l’eau tiède mélangée à du bicarbonate de sodium environ 15 min, puis de le laisser sécher sur du linge propre et sec. L’opération est à renouveler deux à trois fois de suite.

Comment entretenir la batterie et la box ?

Bien que le nettoyage de la batterie et de la box soit le plus simple à réaliser, il n’est pas à négliger. Effectivement, ces parties sont exposées à la poussière, qui peut s’entasser au fil du temps et entraver le bon fonctionnement de votre e-cigarette. Pour conserver son efficacité, vous n’avez qu’à essuyer de temps en temps les pas-de-vis de la batterie et du chargeur avec un coton-tige imbibé d’alcool.

Concernant la box, une éponge mouillée suffira à éliminer la salissure qui s’y est déposée. Passez ensuite un sopalin ou un linge sec dessus pour le faire sécher. Quels que soient les gestes d’entretien que vous réalisez sur votre cigarette électronique, il faudra juste veiller à ce que celle-ci ne tombe pas.

À quel moment changer la résistance de sa e-cigarette ?

Lorsque vous entretenez votre cigarette électronique, vous ne devrez également tenir compte de la résistance. Selon les cas rencontrés en effet, il peut s’avérer nécessaire de la changer. Vous devez dans ce cas procéder au remplacement notamment lorsque vous remarquez que la vapeur ne procure plus ce qui est appelé « hit » ou le chatouillement ressenti dans la gorge. De même, la résistance n’est plus fonctionnelle si vous constatez une perte de saveur.

Par ailleurs, le changement est inévitable si un goût de brûlé se fait ressentir ou encore si vous avez des difficultés à aspirer la vapeur. Selon les fabricants, la résistance doit être changée à chaque fois que la consommation de 30 ml d’e-liquide est atteinte. Toutefois, cela peut varier selon les fréquences de vapotage de chacun. Il est évident qu’en cas de faibles aspirations, la résistance, tout comme le reste des composants de votre e-cigarette, aura une plus longue durée de vie.

Acheter des culottes menstruelles en ligne
Réussir dans son projet professionnel : l’exemple de Paul Morlet