Tous les avantages de la retraite surcomplémentaire

retraite surcomplémentaire

Selon leur mode de vie et l’état de santé des seniors, leur dépense au quotidien peut être élevée. Le montant total des charges et des besoins peut excéder la somme de leur retraite complémentaire et de leur pension. Dans ce contexte, la surcomplémentaire s’avère indispensable et peut combler ce manque de revenus. En plus d’augmenter les ressources à la retraite, ce système permet également aux seniors de bénéficier d’autres avantages considérables.

Bénéficier d’un capital ou recevoir une rente viagère

La présentation de cette retraite supplémentaire, comme sur agipi.com, est incontournable pour pouvoir apprécier ses avantages. Bien ce que ce dispositif soit courant, certaines personnes ne comprennent pas exactement son principe et son intérêt. La surcomplémentaire est un contrat indépendant que l’intéressé souscrit directement, à titre individuel, auprès d’une compagnie d’assurance ou d’un établissement bancaire. Il n’est pas lié au système des syndicats et des organismes étatiques. Ce dispositif n’a rien à voir officiellement avec la retraite complémentaire et le régime de base. Cette souscription est à l’initiative de la personne qui désire obtenir une rente viagère jusqu’à la fin de ses jours ou constituer un capital qu’elle peut toucher à la retraite. Aucune mesure obligatoire n’incombe aux souscripteurs. Ils sont libres de procéder aux versements qui vont servir à alimenter ce compte jusqu’au départ à la retraite.
La retraite surcomplémentaire se présente comme un produit d’épargne pour les particuliers qui ont souscrit ce contrat individuellement. Le versement effectué devient une sorte de placement qui va se capitaliser jusqu’à la cessation des activités ou de l’exercice des fonctions. À ce titre, la retraite surcomplémentaire peut être assimilée au plan d’épargne en action (PEA), à une assurance en cas d’accident dans la vie et au plan d’épargne retraite (PER).

Le principe de la rente viagère

Les cotisations versées par le souscripteur vont composer un capital qu’il peut récupérer à son départ à la retraite. La liquidation s’effectue en même temps que le déblocage des pensions pour les régimes obligatoires. Ces fonds vont lui permettre de concrétiser ses projets.
Sinon, les personnes qui désirent jouer la sécurité peuvent opter pour la rente viagère. Le principe réside sur le fait que le bénéficiaire reçoit régulièrement un montant fixe jusqu’à sa mort. Le versement de la rente peut être annuel, trimestriel ou mensuel. La hauteur de la somme attribuée dépend du total des cotisations et de l’espérance de vie moyenne de l’intéressé (se base sur les données de l’INSEE). Les seniors qui ont opté pour cette retraite surcomplémentaire sont généralement à l’abri des besoins et vivent sereinement leur retraite.

Payer moins d’impôts

Les entreprises peuvent également proposer un contrat de surcomplémentaire à leurs salariés, en plus de la retraite complémentaire obligatoire. Dans ce cadre, les employés ont la chance de bénéficier d’un certain avantage fiscal par rapport à leurs revenus imposables. En plus de la pension confortable qu’ils perçoivent, leur impôt sur les revenus se voit diminuer. Effectivement, les cotisations mensuelles que les salariés doivent verser pour leur surcomplémentaire sont à déduire de la part imposable de leur rémunération. Cette défiscalisation est cependant soumise à des conditions, ainsi la réduction d’impôt obtenue varie d’une personne à une autre.
La valeur de l’exonération dépend de ces conditions. Normalement, la défiscalisation ne peut pas excéder les 10 % de la totalité des revenus annuels. Il ne s’agit pas de l’unique condition pour calculer la réduction d’impôt. La valeur accordée ne peut pas dépasser le plafond estimé par la Sécurité sociale, or ce montant peut changer chaque année. Les salariés doivent vérifier les informations mentionnées sur l’avis d’imposition puisqu’il est inscrit en détail sur ce document.
À la liquidation de la surcomplémentaire, la rente viagère est soumise aux prélèvements sociaux et à l’impôt.

Employeurs : tirer profit de la souscription des salariés

Les employeurs peuvent proposer la souscription à une retraite supplémentaire à leurs salariés et bénéficier ainsi de certains avantages.
Les travailleurs qui détiennent ce genre de contrat sont souvent motivés et restent fidèles à leur emploi. Les dirigeants ont la certitude que les salariés vont se focaliser sur leurs fonctions et assurer la productivité.
Les entreprises vont percevoir une réduction fiscale. En effet, la cotisation versée à la caisse de retraite complémentaire est retirée à la source, autrement dit l’employeur se charge de la payer directement aux entités concernées. Le résultat imposable de l’entreprise va être déduit de la totalité des cotisations qu’elle doit s’acquitter pour la surcomplémentaire. L’employeur peut également bénéficier d’autres exonérations, mais il convient de se renseigner régulièrement afin de prendre connaissance des conditions et des détails de ces avantages fiscaux.
La flexibilité de cette retraite surcomplémentaire est un point positif à considérer puisque les cotisations et la pension des salariés peuvent être calculées en fonction de leur ancienneté et de leur salaire.


Lunettes de soleil : que sont les verres photochromiques ?
Que faut-il vérifier avant de signer un contrat d’assurance ?