Assurance prévoyance : comment fonctionne-t-elle ?

Assurance prévoyance

L’assurance prévoyance vous permet de protéger votre famille des aléas de la vie. De la sorte vos proches pourront faire face à un ensemble de dépenses exceptionnelles. Mais sur mécanisme repose ce type d’assurance ?

Quels sont les risques couverts par l’assurance prévoyance ?

La prévoyance proposée par les compagnies d’assurance comme MGAS permet au souscripteur de se prémunir des événements imprévisibles qui pourraient l’atteindre et impacter sa famille. Il peut s’agir d’un décès, d’une incapacité à travailler ou d’une dépendance physique.

La prévoyance a pour objectif de compléter la protection sociale garantie par le régime obligatoire. Comme vous le savez, la sécurité sociale ne couvre pas la totalité des dépenses sanitaires des assurés. Il faut toutefois distinguer la mutuelle santé et la prévoyance. La mutuelle permet de rembourser en partie certaines dépenses non prises en charge par la sécurité sociale. La prévoyance quant à elle permet au souscripteur et éventuellement aux membres de sa famille de bénéficier de ressources financières pour faire face à des dépenses imprévisibles. Cette aide peut couvrir les frais médicaux engendrés par divers actes médicaux, comme les analyses, les consultations, l’hospitalisation…

Pourquoi souscrire une assurance prévoyance ?

En souscrivant un contrat d’assurance prévoyance par exemple chez mgas.fr, vous pourrez bénéficier de revenus suite à un arrêt de travail. Vous éviterez ainsi à votre famille des problèmes financiers causés par cette situation. Votre assureur vous versera des indemnités journalières pendant une durée préalablement définie dans le contrat. Généralement, celle-ci est plafonnée à 3 ans maximum. Si vous êtes devenu invalide, vous recevrez une rente jusqu’à votre retraite si cela est nécessaire. Et, en cas de décès, la compagnie d’assurance versera à votre famille un capital.

Le fonctionnement d’une assurance prévoyance

Les assureurs à l’instar de mgas proposent différentes formules de prévoyance. La rente éducation est une des options qui s’offrent aux souscripteurs. Ce contrat garantit en cas de maladie du parent assuré ou de décès, la prise en charge des études des enfants. Les aides versées s’arrêtent généralement à l’âge de 25 ans du bénéficiaire si ce dernier choisit de poursuivre ses études.

Une autre formule courante est l’assurance décès. Cette fois, seul le risque décès est couvert. Si cela survient, l’assureur versera au conjoint survivant un capital. Souvent, les souscripteurs choisissent de coupler cette formule avec une garantie en cas d’invalidité définitive.

On trouve également l’assurance prévoyance obsèques. Les obsèques coûtent cher et pourraient mettre la famille dans une situation financière difficile. Souscrire cette garantie permet donc à l’assuré d’épargner à ses proches la charge financière que cela présente. Comparé à une assurance décès, le capital versé est moins élevé.

Pour choisir la meilleure formule qui offre les meilleures garanties, il est conseillé de bien comparer les offres. Accordez aussi une attention particulière aux clauses relatives aux exclusions de garantie. Divers faits comme l’escroquerie, le suicide, le délit… entraînent le non-versement du capital décès aux bénéficiaires. Ceux-ci sont détaillés dans le code des Assurances. Mais, chaque compagnie peut aussi fixer des exclusions particulières selon le profil de l’assuré. Il peut, par exemple s’agir d’une pratique d’un sport risqué, ou encore d’un métier à haut risque.