Les Whisky des coffrets disponibles en bouteilles

Whisky des coffrets

Vous avez donc été invité à une dégustation de whisky, mais vous ne savez pas par où commencer. Êtes-vous censé le boire ? Avez-vous suffisamment mangé ? Devez-vous goûter ce spiritueux comme vous goûtez le vin ? Eh bien, il n’y a pas lieu de paniquer, car voici rassemblé quelques conseils pour vous.

LE VERRE ET LE NEZ

Le type de verre que vous utilisez fera une grande différence dans votre expérience de ce spiritueux. Il est préférable d’utiliser un verre à nez de spiritueux (en forme de tulipe), car l’ouverture étroite aide à canaliser et à concentrer ses arômes, ce qui déclenche vos sens. Bien que ce type de verre soit appelé un snifter, un verre à vin rouge à pied ou un verre à brandy fera également l’affaire.

Le nez est votre expérience sensorielle avec cette boisson alcoolisée avant même de la goûter. Comme elle a été scellée dans un fût ou une bouteille, la faire tourbillonner pendant une courte période permettra à l’évaporation et à l’oxygène d’atteindre le liquide. Cela lui donnera le temps de s’exprimer, pour que vos sensations initiales ne soient pas pleines d’alcool.

La prochaine étape consiste à mettre votre nez sur le verre et à laisser les arômes enflammer votre odorat. N’ayez pas peur de placer votre nez profondément dans le verre. N’oubliez pas de respirer doucement par le nez et de déplacer le verre d’une narine à l’autre. Répéter cette opération trois ou quatre fois vous aidera à identifier les textures de nuance, qu’elles soient fraîches, lourdes, riches, fruitées, florales, épicées ou fumées. Chaque sniff révélera plus d’éléments qui vous aideront à prédire le goût. Assurez-vous de goûter cette boisson alcoolisée au moins quatre fois pour vous habituer aux vapeurs d’alcool dans le verre.

Vous pouvez avoir les meilleurs whiskys en coffrets disponibles en bouteilles sur www.whiskybox.fr/.

LE PALAIS ET LA FINITION

La saveur de cette boisson alcoolisée en bouche est la partie la plus gratifiante et la plus agréable ! Il est important de prendre le temps de savourer le goût pour obtenir un maximum de saveur et d’avantages. Les différentes parties de la langue et de la bouche réagissent différemment aux saveurs et à leurs stimuli, de sorte qu’une expérience complète de la bouche garantira un effet maximal.

Essayez de dépasser la brûlure alcoolique en avalant, car ce n’est qu’après cela que ses nombreuses saveurs se révéleront. Identifier de nouveaux goûts à chaque gorgée est un processus subtil mais complexe. N’oubliez pas de le siroter et de le déplacer sur le dessus de votre langue et en dessous, en recouvrant votre palais et vos dents. Et n’oubliez pas le goût précédent, car avec cette boisson alcoolisée, ce que vous avez sous le nez est ce que vous goûtez.

La finition est l’arrière-goût qui vient lorsque le spiritueux a été avalé. Cette étape est ce qui différencie cette boisson alcoolisée de tous les autres spiritueux, notamment en raison de l’éventail de goûts qui font sa spécificité. La liste peut être longue, mais essayer de relier les saveurs et les sensations à ce que vous avez goûté dans le passé est la partie amusante. Aussi, demandez-vous si les sensations ressenties restent pour un temps court, moyen ou long. C’est ce qu’on appelle la longueur de finition.

DE LA GLACE OU DE L’EAU ?

C’est vraiment une question de goût personnel. Essayez toujours le spiritueux dans son état naturel avant d’ajouter des gouttes d’eau. L’eau agite les molécules d’arôme et modifie la relation alcool-eau. Pour ceux à forte teneur en alcool ou en fût, l’eau peut aider à libérer et à rehausser les arômes, ce qui facilite la dégustation. La glace est différente car elle fait baisser la température du spiritueux, réduisant son intensité aromatique.

Lorsque vous vous lancez dans la voie de l’appréciation de ce spiritueux, l’une des meilleures façons de découvrir les différences de saveur et d’arôme est d’inviter quelques amis et de partager l’esprit en bonne compagnie. Les perceptions de l’odeur, du goût, et même de l’intensité peuvent être différentes d’une personne à l’autre, mais une chose est sûre, entamer une conversation est la meilleure façon de s’engager et d’en apprendre rapidement plus sur ce spiritueux.