Rénovation énergétique : quels travaux envisager ?

renovation-energetique-isolation-des-combles

Adopter des habitudes éco-responsables ne se fait pas du jour au lendemain. C’est un effort constant qui demande beaucoup de travail. Le premier pas à faire pour réduire son impact sur l’environnement, c’est de réduire sa consommation d’énergie au quotidien. Pour cela, le meilleur moyen est d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Isolation, géothermie, panneaux solaires… On vous explique par où commencer pour avoir les meilleurs résultats le plus vite possible, et ce, à moindre coût.

L’isolation des combles : l’aménagement à faire en priorité

Selon des études sérieuses, 30 % des déperditions de chaleur se font par la toiture. Il est donc primordial de commencer par l’aménagement ses combles, si on veut isoler sa maison le plus efficacement possible. Pour cela, il existe deux techniques d’isolation différentes. La première est l’isolation par soufflage et épandage de flocons, à privilégier pour les combles perdus. La seconde est le déroulage de plaques isolantes sur les murs et la charpente, pour les combles aménagés. Pour en savoir plus sur ces deux procédés d’isolation, profiter des conseils et des services d’un professionnel agréé par l’État, cliquez ici.

Aménagements thermiques : les autres travaux

L’isolation de la toiture n’est pas l’unique aménagement à effectuer au sein de son foyer. Pour améliorer son confort thermique, il peut être aussi très intéressant d’isoler ses murs, ses sols, ses ouvertures, sa plomberie (calorifugeage). Un bon moyen pour garder la chaleur en hiver et la fraîcheur en été, sans aucune variation de température. Mais pour diminuer encore plus son impact sur l’environnement, ainsi que sa facture énergétique, l’isolation ne suffit pas, il faut envisager d’autres projets comme l’installation de panneaux photovoltaïques, la mise en place d’un système de chauffage par géothermie… Chacun doit faire en fonction de ses moyens.

Les aides disponibles pour les travaux d’aménagement thermique

Certes, la plupart des travaux cités représentent un coût important, surtout lorsqu’on a peu de moyens. Mais c’est justement pour cette raison que les pouvoirs publics ont mis en place différents dispositifs d’aides financières, de subventions, de crédits avantageux. Parmi les plus emblématiques, on trouve notamment :

  • le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique)
  • la réduction de la TVA à 5,5 % pour les travaux de performance énergétique
  • les primes énergies octroyées par les fournisseurs d’énergie
  • les aides du programme « Habiter mieux » de l’agence nationale de l’habitat

Des dispositifs intéressants qui témoignent de l’intérêt de l’État pour l’environnement et le bien-être thermique des citoyens. Un intérêt qui dure dans le temps mais qui n’est pas éternel. Il vaut mieux donc en profiter au plus vite en effectuant vos premières démarches auprès d’un professionnel de l’isolation. Celui-ci saura vous guider pas à pas dans la transition énergétique de votre foyer.