Changer le kit d’embrayage de sa voiture : mode d’emploi

embrayage

Publié le : 20 novembre 20226 mins de lecture

L’embrayage est l’un des éléments les plus importants de votre voiture. S’il est défectueux, il faudra penser à le remplacer. Pas de panique, vous pourrez le faire vous-même, avec les bons outils et un brin de technique. Voici le mode d’emploi pour remplacer l’embrayage de votre voiture en quelques étapes,

Comment savoir quand il est temps de changer le kit d’embrayage ?

Il faut savoir que le kit d’embrayage est ce qui assure le bon fonctionnement de tout le système d’embrayage de la voiture. Il influe entre autres sur la qualité de la conduite et sur le changement de vitesses. Si vous recherchez un nouveau kit d’embrayage, deal2drive.com vous aidera à trouver le kit idéal pour votre automobile.

Le contrôle de l’embrayage doit être réalisé au bout de 50.000 km de conduite environ. Le changement, quant à lui, doit pouvoir survenir chaque 150.000 km, pour éviter toute déconvenue.

Par ailleurs, il y a certains signes au cours de votre conduite qui ne pourraient vous tromper. Voici quelques-unes des défaillances qui devraient vous mettre la puce à l’oreille :

  • Des difficultés ressenties lors du changement de vitesse.
  • Le véhicule produit des à-coups lors du démarrage et l’embrayage patine.
  • L’audition de frottements lorsque l’embrayage est utilisé.
  • La pédale d’embrayage est dure à appuyer et ne s’enfonce plus.

Si vous avez déjà ressenti une ou plusieurs de ces complications, il est temps de penser à sortir votre boite à outils. Le changement de kit d’embrayage se fait en quatre étapes.

Dans le même thème : Trouver un spécialiste de la vente de pièces auto pas chères en ligne

1 – Rassembler les outils essentiels à la réalisation du travail

Avant toute chose, il vous faudra un bout de connaissances en mécanique. Bien que l’opération soit relativement simple, vous vous en sortirez mieux si vous avez des prérequis. Ensuite, il vous faudra rassembler tout le matériel.

Vous aurez besoin :

  • D’un kit d’embrayage neuf.
  • D’un volant moteur neuf.
  • D’une boite à outils (cric, palans, extracteur de rotules, bac à vidange) et de chandelles.
  • De lunettes et de gants de protection.
  • D’un extincteur pour assurer votre sécurité.

Une fois tous les éléments rassemblés, il ne vous restera plus qu’à passer à la phase pratique de l’opération. Vous pourriez en profiter pour nettoyer ces pièces et les graisser. Pour s’assurer de bien entretenir son véhicule, un graissage serait adéquat.

À lire en complément : Voiture Citroën : quels sont les symptômes des pannes les plus fréquentes ?

2 – Déconnecter la batterie et démonter les pièces entourant le kit d’embrayage

Il est difficile de pouvoir opérer sur l’embrayage avec toutes les pièces périphériques autour. Il faudra donc les démonter. Pour cela, à l’aide des chandelles, surélevez le véhicule et retirez la roue de l’essieu qui est concerné. Ensuite, déconnectez la batterie de la voiture en retirant sa borne négative.

Vous démonterez une par une les pièces ci-après :

  • La commande de la boite de vitesses. Faites attention aux branchements, afin de pouvoir les remettre plus tard dans le bon ordre.
  • La commande d’embrayage et l’arbre de transmission.
  • Le capteur et les supports de la boite de vitesses.

Une fois ces dispositifs retirés, vous aurez un accès dégagé au kit d’embrayage pour le désassembler. Pour cela, retirez d’abord les vis qui maintiennent le kit au volant moteur. Si le volant moteur se met brusquement à tourner, immobilisez-le avec une clé à tube. Retirez enfin le disque ainsi que la butée de l’embrayage,

3- Monter le kif d’embrayage neuf

Avant d’installer votre kit, contrôlez l’état de votre volant moteur. Il serait avisé de le changer si vous l’estimez nécessaire. Avec un dégraissant, nettoyez l’emplacement du kit d’embrayage, la cloche de boite et le guide de la butée.

Une fois que tout est bien nettoyé, procédez au montage du kit d’embrayage neuf. Il faudra insérer dans le disque le centreur d’embrayage afin de bien l’installer. Puis, avec des vis, il faut fixer le mécanisme d’embrayage.

Le centreur, qui n’assurait que la bonne mise en place du disque et du mécanisme, peut alors être retiré. La butée est installée dans la boite et le dispositif entier est aspergé avec du nettoyant de frein. Vous avez un kit d’embrayage tout neuf.

Il ne vous restera plus qu’à remonter les différentes pièces détachées autour du kit d’embrayage. Notez que le branchement de la batterie doit passer en dernière position.

4- Tester le bon fonctionnement du nouvel embrayage

Après avoir monté un nouveau kit d’embrayage, il est fortement recommandé de s’assurer de son bon fonctionnement. Pour ce faire, il faudra démarrer la voiture et la rouler sur une courte distance.

Si les complications que vous rencontriez avec l’ancien mécanisme disparaissent, alors votre opération est réussie. Les bruits de frottement ainsi que la dureté de manipulation de la pédale devraient avoir disparus.

Si vous avez l’impression que l’embrayage ne répond pas ou que le problème persiste, vous devrez réviser votre installation.

Vous l’aurez compris, il faut avoir des doigts bricoleurs pour arriver à changer soi-même l’embrayage de son automobile. Avec un peu d’entrainement, vous pourrez le faire sans encombres. Si toutefois vous estimez que votre installation est mal réalisée, contactez un garage pour bénéficier d’une opération plus professionnelle.


Dîner au champagne : que servir avec un champagne blanc de blanc ?
Lunettes de soleil : que sont les verres photochromiques ?

Plan du site