Entreprise : X conseils pour ouvrir votre site marchand

site marchand

Plus de quinze millions de Français ont choisi l’entreprenariat, soit une personne sur trois : un chiffre en évolution continue depuis le développement du secteur e-commerce. Cependant, tous les sites marchands ne connaissent pas le même succès. Il y a donc certaines règles à suivre pour accroître la visibilité d’une boutique virtuelle sur la toile et générer des revenus significatifs. Découvrez nos conseils pour booster la croissance de votre business.

1-Choisissez bien le produit ou service à vendre

Très peu de vendeurs en ligne en sont conscients mais le choix du produit ou du service est déterminant pour la réussite d’un business digital. On distingue alors deux profils d’entrepreneurs. Le premier est celui des personnes qui ont déjà une passion et souhaitent la rentabiliser. Le second désigne ceux qui ont envie de lancer leur propre projet sans avoir d’idée claire sur la stratégie à adopter. La catégorie des passionnés peut atteindre ses objectifs rapidement, car au final, ces individus éprouvent un penchant affirmé pour un produit. Il s’agit des fabricants de bijoux, des passionnés de décoration ou des adeptes de la mode. Leur parcours sera plus simple parce qu’ils n’ont pas à chercher la niche de leur boutique en ligne.

En revanche, ceux qui sont uniquement attirés par l’entreprenariat et ignorent quelle filière choisir doivent faire face à un plus grand défi. Ainsi, avant de vous lancer, nous vous recommandons de passer en revue les compétences dont vous disposez et les passions qui vous animent. Vous aimez les vêtements ? Pourquoi alors ne pas ouvrir une boutique vintage. Vous êtes doué de vos mains et êtes capable de fabriquer des bougies parfumées ? Voici des idées que vous pouvez exploiter et transformer en un business à part entière.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :fr.djust.io

2-Ne sautez pas la case « étude du marché »

Maintenant que vous avez choisi votre niche, vous devez étudier le marché. Cela vous permet de comprendre le potentiel de votre idée et la viabilité de votre projet dans le futur. L’étude du marché commence par une analyse minutieuse de la concurrence. Ici, nous souhaitons attirer votre attention vers un élément capitale qui demeure toutefois incompris des nouveaux entrepreneurs.

S’il y a une forte demande et que le marché semble à priori saturé, c’est bon signe ! Pourquoi ? Parce que cela montre qu’il y a une base de clientèle très large pour vos produits. Cependant, vous allez devoir redoubler d’efforts pour creuser l’écart concurrentiel et sortir votre épingle du jeu. En revanche, il faut comprendre que plus votre niche est spécifique, plus vos chances de vous établir comme une référence dans votre secteur sont grandes.

L’étude du marché permet, par ailleurs, d’identifier les besoins de votre cible. Les questionnaires sont des outils toujours efficaces pour connaitre les attentes réelles des consommateurs, ce qui vous permettra de confirmer votre idée de business. Ce serait dommage d’investir dans un site marchand et dans des solutions logicielles comme l’outil e-procurement pour vous rendre compte, au bout du compte, que le marché ne s’y prêtait pas.

3-Immatriculez votre entreprise

Un site e commerce demeure une entreprise à part entière. Il faut donc effectuer les démarches d’immatriculation. Le passage par un cabinet d’expertise est fort recommandé pour gagner du temps et optimiser vos efforts. En confiant les procédures administratives à des professionnels, vous bénéficier d’un accompagnement de pointe pour choisir votre statut juridique. Les experts vous orienteront vers le régime de TVA le plus adapté à votre situation. Ils rédigent les statuts de l’entreprise et prennent en charge toutes les démarches d’immatriculation auprès du Registre du Commerce et des Sociétés. Une fois que vous avez la possibilité d’exercer de manière officielle, il ne vous reste plus qu’à ouvrir un compte bancaire à travers lequel vous réaliserez les opérations de paiement des fournisseurs et d’encaissement des factures.

4-Ouvrez votre site marchand

Ce n’est qu’après vous être occupé de tout l’administratif que vous pouvez vous lancer dans la création de votre site internet. Plusieurs solutions informatiques existent pour monter votre plateforme vous-même. Cependant, si vous avez des connaissances informatiques limitées, il vaut mieux engager un professionnel. De votre côté, dressez un cahier des charges, identifiez les fonctionnalités à intégrer dans votre boutique virtuelle et essayez de détecter un profil compétent pour concevoir un site marchand qui reflète l’image que vous souhaitez donner à votre marque. Parallèlement, continuez à vous former. Il faut conserver une certaine autonomie pour pouvoir gérer la boutique seul et créer une stratégie personnalisée de marketing digital.


Pourquoi faire un bilan de compétences ?
Recrutement : pourquoi passer par un chasseur de tête ?