Manager de transition : missions et tâches

Manager de transition

En devenant manager intérimaire, vous avez choisi une carrière pratique. Vos compétences stratégiques seront immédiatement mises à contribution pour améliorer les performances financières, commerciales, logistiques et industrielles de l’entreprise intégrée. Mais quel est votre rôle dans cette mission d’entreprise ? 

Les managers en mission évaluent les missions réalisées par les managers intérimaires. Un management de transition ou le personnel administratif temporaire, tels que les étudiants temporaires, les travailleurs temporaires administratifs et les travailleurs temporaires seniors, offrent des possibilités d’intégration et de rejoindre sur le marché du travail. 

Découvrez les tâches et missions des managers de transition.

Management de transition : c’est quoi ?

La gestion temporaire convient aux cadres supérieurs, et même aux dirigeants qui ont exercé des responsabilités techniques ou de gestion pendant de nombreuses années. Il s’agit généralement de personnes plus âgées qui souhaitent toujours nager dans leur carrière et souhaitent effectuer des tâches dans différentes entreprises. Ils ont généralement le statut de profession libérale, le gérant, le salarié en portage salarial et le salarié intérimaire. 

En tant qu’indépendants, ils peuvent facturer leurs services sous forme d’honoraires. Contrairement à un intérim cadre, un management de transition est en train de changer. Les managers mcg assurent l’intervention directe d’un ou de nombreux managers de transition opérant directement dans des structures sanitaires et médico-sociales pour apporter le soutien de gestion rapide, résoudre des situations sensibles, puis, conduire les projets complexes.

En parallèle, l’intérim cadre permet aux cadres en recherche d’emploi de trouver des emplois permanents. Pour plus d’informations, veuillez cliquer ici mcgmanagers.com

En quoi consistent des missions de manager du transition ?

Une entreprise doit traverser diverses situations tout au long de son cycle de vie : diversification, restructuration, transformation des pertes en profits, croissance externe, fusions-acquisitions, délocalisation. En tant que manager intérimaire, vous devez travailler de 6 à 15 mois pour accompagner des changements majeurs. 

Au cours de la mission, vous rejoindrez une équipe et dirigerez un projet. La mission s’effectue en trois phases. Tout d’abord, diagnostic pour analyser et optimiser l’existant. Puis mettre en œuvre des solutions, définitions et déploiements en fonction des résultats du diagnostic. 

Ensuite, transférer des compétences pour assurer la pérennité du service ou de l’entreprise. Il existe trois exemples des missions du management de transition. L’exemple numéro 1, c’est gérer une crise. Il y a un problème commercial. La situation est très sensible. L’exemple numéro 2, c’est de gérer un projet. Lorsqu’une entreprise est performante, des managers intérimaires interviendront également pour l’aider à rester compétitive. 

L’exemple numéro 3, c’est l’organisation de la succession dans une entreprise familiale. Vous êtes responsable des fonctions clés de l’entreprise, en assurant la gestion courante et en facilitant l’intégration des successeurs.

Le rôle de manager de la transition ?

Ce manager de transition est apparu aux États-Unis dans les années 1970 et a fait son entrée sur le marché français dans la décennie suivante. Le rôle du manager de transition est d’effectuer des tâches ponctuelles pour l’entreprise confrontée à des changements ou à de nouvelles problématiques. 

Son rôle est de l’accompagner en assurant une meilleure performance, même s’il rencontre parfois des difficultés. Longtemps considéré comme un expert des situations de crise, il est aujourd’hui un coach chargé d’accompagner l’entreprise lors de grandes transformations, notamment : réduire les coûts, gestion de crise, restructuration d’entreprise, mise en place de PSE et l’accompagnement des projets tels que les fusions et les acquisitions d’entreprises. 

Au cours de son travail à temps partiel ou à temps plein, le manager de transition assume le rôle de leader ou de manager. Ses tâches de gestion peuvent aller de 3 mois à 2 ans, selon le degré de transformation. La gestion temporaire convient aux cadres supérieurs, et même aux cadres qui ont exercé des responsabilités techniques ou de gestion pendant de nombreuses années.

Comment devient-on manager de transition ?

Sachez que vous n’avez pas besoin de formation spécifique pour devenir manager de transition. Les entreprises, les EMT et les cabinets n’exigeront pas que vous obteniez une certification ou une formation en gestion de transition pour postuler à votre place. 

C’est votre expérience, vos compétences, votre personnalité et votre mentalité qui permettront d’asseoir votre légitimité face à l’interlocuteur et ainsi d’obtenir des tâches de gestion temporaires. Face à l’envolée de la demande de personnel administratif temporaire, certaines écoles et groupes universitaires proposent des formations continues et des masters administratifs, comme l’université Paris-Dauphine, une école du management Audencia ou l’ESCP. 

Enfin, la Fédération Française des Participants au Management de la Transition a créé en 2016 l’IFMT ou l’Institut de Formation au management de transition. L’IFMT est une organisation qui dispense une formation aux managers qui souhaitent devenir managers intérimaires ou qui ont effectué au moins deux tâches de gestion intérimaires. 

Enfin, si vous souhaitez améliorer des compétences spécifiques, n’hésitez pas à contacter des établissements de formation professionnelle, ils peuvent vous aider à acquérir et à améliorer vos compétences.

Team Building : 6 idées d’activités pour booster l’esprit d’équipe
Jeunes entreprises : les éléments clés d’une communication efficace