Vtt performance : conseils pour choisir un modèle

Vtt performance

Les vélos sportifs sont nés en Californie en 1970. Ils faisaient l’objet d’une aventure incontournable, notamment les descentes ou montées en montagne et les randonnées. Aujourd’hui, les vélos tout terrain connaissent un grand succès à travers le monde entier. Les fabricants ne cessent de créer une multitude de modèles avec des designs et des performances au top. C’est pourquoi trouver un VTT performant le mieux adapté pour chaque besoin devient très difficile. Voici quelques clés afin de vous aiguiller.

Quels matériaux choisir ?

En premier lieu, pour choisir un vélo performant, il faut tenir compte des matériaux du cadre. Ces derniers sont variés et disponibles selon votre contrainte et vos budgets.

Commençons par l’acier, un matériau qui offre une résistance au top avec un coût abordable. Il est accessible à tous les vététistes, mais son poids est assez lourd. Toutefois, les fabricants ne cessent de créer des cadres plus légers et haut de gamme.

L’aluminium est le matériau plus léger par rapport à l’acier. Il est évolué au cours du temps en optimisant une diminution de 10 à 15 % de poids. Son prix est parfois excessif, mais encore abordable si vous vous préparez avant son achat.

Le carbone est un matériau plus haut de gamme et le plus convoité de l’époque actuelle. Il garantit une légèreté et rigidité. Mais son utilisation exige des techniques et des expériences. C’est pourquoi il intéresse plus les compétiteurs. Et pour finir, le matériau un peu rare est le titan. Il est, parfois, dédié pour le Cross-Country. Pourtant, il reste très coûteux.

Pour d’autres critères tels que la marque la plus en vogue, une petite visite sur le site ekstere.eco sera très informative. Décathlon, specialized epic, Enduro et All mountain font parties des modèles disponibles.

Vtt tout-suspendu ou semi-rigide ?

Il faut savoir bien distinguer un VTT suspendu du VTT semi-rigide ! Tout d’abord, les VTT tout-suspendus possèdent deux systèmes d’amortissement, notamment au niveau de la fourche et du cadre. Par la suite, les vélos tous terrains semi-rigides n’ont qu’une seule fourche à l’avant. Voyons leur dissemblance de plus près !

VTT performant tout-suspendu : il est plus confortable avec deux amortisseurs bien au rendez-vous. Les randonnées, la descente et la montée en montagnes ne posent aucune difficulté avec ce type de vélo sportif. Durant la conduite, vous réjouissez d’une maniabilité plus pratique avec ses vitesses adaptables à chaque rythme. Il n’y a rien à soucier avec ce vtt performant à part son poids assez lourd et son prix pas moins de 500 €.

VTT performant semi-rigide : ce vélo est bien équipé plus que ce que vous espérez. En fait, il a tout ce qui est essentiel pour un vélo tout terrain (pneu cramponné, cadre au top et fourche pourvue d’amortisseur). De plus, il est facile à entretenir. Le petit hic c’est que le confort de l’arrière n’est pas au rendez-vous sur des chemins assez cahoteux.

 Les diamètres des roues

Le diamètre des roues fait partie des principaux critères pour le choix du VTT. En effet, ce paramètre influence non seulement la géométrie du cadre, mais également le comportement du vélo. Il existe trois types de roues :

Le 26″ : cette dimension permet d’obtenir une réactivité maximale et une grande maniabilité. Souvent, celle-ci ne figure pas dans les catalogues des fabricants. Elle est, toutefois, très appréciée par les cadres de petite taille, plus précisément les vélos juniors. 

Le 27,5 » : une dimension entre le 26″ et le 29″, le 27,5 » offre une bonne stabilité de pilotage. Il y a, également, la version large, notamment le 27,5+. Plus performant et confortable, ce type de roue est fréquemment utilisé sur les VTT électriques. Si cette dimension est moins efficace en matière de rendement, il garantit, toutefois, une motricité et une stabilité tout à fait remarquable.

Le 29″ : offrant un meilleur rendement, cette dimension est la plus grande de toutes. C’est, également, la roue idéale pour gagner plus de vitesse. Mais pour être franc, le vététiste doit mesurer au moins 1,70 m pour utiliser ce diamètre.

Choisir selon les types

Le choix du type joue, également, un rôle important pour un VTT performance. Ce choix dépend en général de l’objectif, du type de pratique et d’usage du pilote.

Le VTT randonnée ou XC : ce vélo est idéal pour les randonneurs et les pratiquants en Cross-Country (XC). Semi-rigide, ce VTT est disponible sur tous les matériaux (aluminium, acier, ou carbone) et avec des roues en 27,5 » ou 29″. Pour gagner plus de confort, il est préférable d’opter pour le tout-suspendu avec une fourche de 100 à 120 mm.

Le VTT All-montain : doté d’un débattement de 130 à 150 mm, ce vélo peut bénéficier des deux types de cinématiques et est, souvent, en aluminium. Celui-ci peut adopter des roues de 27,5 », 27,5+ et du 29″. Bien maniable en montée et en descente, ce type de VTT offre de confort et pour les aventuriers des montagnes. 

Le VTT Enduro : habituellement tout-suspendu, ce dernier emploie, souvent, des roues de 27,5 ou 29 pouces. Pour les amateurs, le matériau choisi est l’aluminium tandis que les compétiteurs choisissent le carbone. Toutefois, celui-ci s’avère moins performant en montée qu’en descente.

Le VTT DH/Freeride : fréquemment en aluminium, ce type de vélo est obligatoirement un tout-suspendu. Avec un débattement de 200 mm, celui-ci utilise des roues en 27,5 » ou 29″. Ce qui est idéal pour ceux qui veulent plus de réactivité et de vitesse.

 

Téléphonie d’entreprise : faire appel aux services d’une société spécialisée
Vente en ligne d’articles de puériculture