Comment réussir son management de transition ?

Management de transition

Conduit à aider les entreprises dans ses moments déterminants, le métier de manager de transition exige bien des atouts. En effet, un manager de transition est présent pour apporter une nouvelle vision ou un changement radical au sein de l’entreprise. De ce fait, il est amené à prendre des décisions objectives pour venir en aide à l’entreprise. Ainsi, on peut affirmer que le travail d’un manager de transition requiert un grand nombre de compétences et beaucoup de professionnalismes. Quelles sont alors les trois clés essentielles pour bien réussir son management de transition ?

Faire une analyse radicale de la situation

Une fois que vous avez accepté de résoudre la situation à laquelle votre entreprise fait face récemment, vous devez impérativement ausculter les causes liées au problème. Ainsi, dès le début de votre activité en tant que manager de transition, vous avez l’obligation d’établir un diagnostic de la situation actuelle afin de cerner les stratégies adéquates à adopter. Pour y arriver, il vous faut récolter un maximum d’informations auprès de vos collaborateurs. Un enchaînement d’entretiens ou d’échanges avec les collaborateurs potentiels sera à envisager. Grâce à cela, vous pouvez obtenir auprès d’eux tous les renseignements qui vous seront utiles par la suite. Au besoin, il existe présentement en France plusieurs cabinets de management de transition qui regroupent des intérims management ou des managers de transition.

Définir un plan d’action efficace et objectif

A la fin de votre analyse, vous serez amenés à établir dans votre cabinet de management de transition un plan d’action que l’entreprise suivra à la lettre. Le contenu de ce plan explicitera vos points de vue concernant la résolution du problème. Pour ce faire, votre plan devra être clair, concis et précis afin que chaque collaborateur puisse comprendre les différentes étapes. Aussi, veillez à ce que votre plan d’action soit structuré par des durées d’exécution. Vous devez alors fournir, en plus du plan d’action, un planning d’exécution détaillé où seront notés hebdomadairement les différents objectifs à atteindre. Comme votre insertion au sein de l’entreprise n’est que de passage, un contrôle de résultat est à prévoir systématiquement pour garantir l’efficacité et la pérennité de vos actions. Ce contrôle de résultat consiste à réunir les membres de la direction chaque semaine pour vérifier ensemble l’agencement des résultats exemptés.

Imposer son leadership tout au long du processus

Etant donné que vous êtes là pour donner vos avis et changer les situations, il est essentiel de vous faire étendre et de vous faire comprendre. Aussi, vous devez vous imposer au maximum : imposez vos idéologies, vos principes et vos stratégies. Faites-leur comprendre l’importance de vos choix par des argumentations. Ayez une bonne communication avec les personnes touchées par les changements. Faites valoir votre leadership ! Rester cependant neutre et ferme, car aucune affinité ne doit être rencontrée durant votre intervention. Dès fois, vous serez conduites à instaurer des stratégies qui défient les politiques internes de l’entreprise. Mais étant donné que vous en êtes externe, agissez librement dans vos décisions de management de transition tant que cela reste faisable et efficace pour l’entreprise.