Pourquoi et comment devenir Data Engineer ?

Data Engineer

Publié le : 17 décembre 20226 mins de lecture

Les métiers de la data forment un secteur prometteur ancré dans un monde actuel porté vers l’avenir. Ce monde laisse une place prépondérante à l’informatique, à l’intelligence artificielle et à l’information. Avec ces technologies, cette information peut être collectée, triée et analysée de manière plus rapide et exhaustive. Devenus cruciaux pour les entreprises, les métiers de la data sont nombreux. Il y a notamment l’ingénieur de données comme poste clé.

Se lancer dans les métiers du big data

Le data engineer est en charge de l’enginering data. En français, cela correspond à l’ingénierie de données ou ingénieur de données en charge de toute la gestion, de la conception et de l’application de tout un système de collecte, tri, stockage pour des analyses de données à grande échelle. Si les métiers de la data vous intéressent, lancez votre carrière data sur cette page.

L’ingénieur de données peut travailler dans de nombreux secteurs et notamment en entreprise où l’arrivée de la data en masse a bouleversé certains points clé. L’agroalimentaire recrute notamment, tout comme la chimie, les transports, la santé, la logistique et bien d’autres secteurs.

Un parcours varié pour un salaire intéressant

Il est possible de postuler pour un métier d’ingénieur de données grâce à différents parcours universitaires ou des parcours de formation. Un niveau bac + 5 est le parcours classique pour pouvoir disposer d’un CV solide : école d’informatique, école d’ingénieur ou encore master data (data science, intelligence artificielle, big data, etc.)

Il est aussi possible de se tourner vers des formations en accéléré avec des équipes spécialisées dans le domaine et qui ont les compétences à vous transmettre à votre rythme. Des formations data engineer sont en effet disponibles pour vous apprendre à développer et gérer des processus complets de collecte, de tri et d’analyse des données de toute entreprise vous embauchant.

Au sortie de votre parcours quel qu’il soit, vous entrez dans un secteur où le salaire moyen brut tourne autour des 40 000 € par an. Au fil des années d’expérience, ce salaire peut grimper à plus de 60 000 € brut par an. Ces salaires sont basés sur des chiffres en tant que salariés et peuvent être bien plus élevés si vous optez pour une activité en tant qu’indépendant.

Des missions variées et attrayantes au quotidien

Le métier d’ingénieur de données dispose de cette force d’ancrage dans une pratique innovante et portée vers l’avenir. Les métiers de la data ont repoussé la collecte et l’analyse des données, mais le potentiel de cette science n’est en aucun cas arrivé à terme. Dans ce sens, le métier évolue en fonction des technologies et l’efficacité et la performance de travail, ainsi que ce qu’il est possible de faire, va sans doute évoluer à l’avenir. Les perspectives de l’ingénieur de données évoluent donc avec les technologies de la data pour égayer sans cesse ses perspectives professionnelles. Ce métier n’est en aucun cas un métier figé.

Aujourd’hui, les missions quotidiennes varient selon les entreprises mais sont globalement structurées autour des données et de leur récolte, de leur tri, de leur analyse et de leur présentation. Au départ et perpétuellement, il en va de construire toute une architecture qui effectue ces tâches constamment. Par la suite, il en va de vérifier quotidiennement son bon fonctionnement et de repousser les performances de cette architecture pour ainsi la maintenir conforme aux exigences de l’entreprise et du secteur : énergie, agriculture, ventes, etc.

La collecte des données doit se faire de manière consciencieuse sur les bonnes sources et les stocker de manière cohérente et intuitive. Ainsi, la journée d’un ingénieur de données peut se rythmer par 1/3 d’analyse et d’interprétation de sources de données, 1/3 de conception de plateformes et d’architectures de traitement de données et 1/3 de mise en place et sécurisation de base de données.

Des compétences au fil du temps

L’évolution du secteur de la data permet aussi de faire évoluer l’ingénieur de données en compagnie de l’évolution des technologies. De nombreuses compétences et qualités sont ainsi nécessaires et vous aussi s’acquérir avec le métier d’ingénieur de données.

Des compétences informatiques sont, bien évidemment, acquises au cours de ses formations et de son expérience professionnelle : codage, système ETL, logiciel de stockage de données, système de base de données NoSQL, SQL), algorithme, logiciel de sécurité des données, machine Learning,

En parallèle, des qualités humaines sont à avoir comme la capacité à travailler sur un ordinateur toute la journée, de la rigueur, une grande organisation et un esprit analytique, une bonne capacité de réaction et un bon relationnel pour gérer une équipe, etc.


Se perfectionner dans la maîtrise BIM : pour développer quellques compétences ?
Comment définir sa marque employeur ?

Plan du site