Suivre une formation pour devenir community manager

community management

Le Community Manager est l’une des nouvelles fonctions du web. Elle est très appréciée par la nouvelle génération et indispensable à l’entreprise. Sa mission est de fédérer les internautes autour de centres d’intérêt. Il anime les membres de la communauté et leur fournit des informations pour développer une image de marque sur Internet. Sa responsabilité est de maintenir l’image de marque des entreprises dont il a la charge, notamment sur les réseaux sociaux grand public et professionnels.

En quoi consiste le travail d’un Community manager ?

Un community manager est chargé d’assurer l’existence de la marque ou de l’entreprise sur le réseau. L’objectif est de créer cette communauté d’internautes, d’assurer les commentaires, d’entretenir les relations avec les clients via Internet, et d’utiliser les réseaux sociaux pour diffuser les informations clés de l’entreprise. Il se concentre sur l’interaction avec le public et participe à la stratégie de communication marketing de l’entreprise. Ce nouveau secteur de la communication bénéficie de diverses actions dans sa stratégie numérique. Il est un coordinateur de communauté en ligne. Son rôle est de lancer une conversation, de participer et d’animer un débat, de proposer des promotions aux abonnés sur les réseaux sociaux, de proposer un concours ou une rencontre. L’objectif est de fidéliser au maximum sa communauté sur les différents réseaux sur lesquels il intervient. Ainsi, il doit mettre en place des stratégies digitales différentes sur chaque réseau. Enfin, il doit mettre en pratique les règles de bonne conduite dans sa communauté : protéger les données des utilisateurs, respecter l’étiquette du réseau. Pour plus d’informations, veuillez cliquer sur openclassrooms.com

Quelles sont les qualités d’un Community manager ?

Pour accéder à ce poste, un diplôme universitaire de type Bac +3/5 est généralement requis, ainsi qu’un diplôme spécialisé en community management ou en communication ou marketing. De nombreuses formations en communication proposent une formation en réseaux sociaux ou une branche de formation en référencement. Celui qui veut suivre une formation community manager doit maîtriser certaines compétences techniques, comme les nouveaux outils de communication, à savoir communautaire, social, professionnel, blog, forum, les outils de veille concurrentielle comme google adwords et la mesure de la réputation électronique, la création et la production de contenu, les campagnes publicitaires comme l’e-mail.  Les qualités requises pour exercer ce métier sont : être passionné par l’Internet, avoir une excellente culture réseau, avoir des qualités relationnelles sur différents supports, maîtriser également les principaux réseaux sociaux, avoir une qualité rédactionnelle, faire preuve de créativité et d’initiative, être sociable, être réactif et curieux. Selon l’entreprise pour laquelle il travaille, le sens de l’humour peut être considéré comme un atout supplémentaire susceptible de générer davantage de réactions positives et de partages sur les réseaux sociaux. Les interventions les plus intéressantes des community managers sont aussi souvent diffusées sur les différents réseaux sociaux, ce qui est plus utile pour parler des marques ou des entreprises.

Les missions d’un Community manager !

Le community manager doit d’abord accroître la notoriété de la marque sur Internet. Pour cela, il participe à la création d’une valeur communautaire et définit les objectifs de la communauté à travers une équipe composée de responsables marketing, de chefs de projet réseau, de rédacteurs réseau, de traffic managers et de référenceurs. Il gère l’archivage et l’historique des données, et garantit la fidélisation des internautes grâce à des activités en ligne telles que des newsletters et des concours. Enfin, il a également pour rôle de soutenir la technologie de la plateforme et le développement des fonctionnalités. Cela implique de surveiller les conditions d’utilisation du site, de signaler les éventuelles erreurs fonctionnelles, de formuler des stratégies de communication, d’analyser les communications e-marketing et e-commerce, et de surveiller les audiences. Le community manager est chargé d’organiser et de développer la communauté en ligne de toute entité. Il est en fait un ambassadeur, puisqu’il parle au nom de l’organisation. Cette profession récente est née de la capacité des gens à porter des jugements sur l’organisation. En particulier, de nombreux scandales ont éclaté en raison de certaines pratiques commerciales contraires à l’éthique. Le community manager joue alors le rôle de service après-vente, il doit répondre aux questions des fans et aussi faire face aux bad buzz. 

Les formations à suivre pour devenir Community manager !

Comment devenir un community manager ? Plusieurs formations sont proposées par les écoles de communication, les universités ou les écoles en ligne. Il existe de nombreux diplômes, de bac +2 à bac +5, comme le DUT communication bac +2, le BTS communication bac +2, la licence information et communication numérique bac +3, la licence professionnelle communication bac +3, la licence marketing internet bac +3, le master spécialisé communication digitale bac +5, le master communication digitale bac +5, et le MBA communication digitale bac +6. Pour intégrer l’une de ces formation community manager, un baccalauréat est généralement requis. Les candidatures seront envoyées à l’école, puis sélectionnées lors de l’entretien d’admission. Si vous ne réussissez pas de manière classique, par manque de moyens ou de temps dans la journée, il existe une formation financée à 100%. Le seul inconvénient est qu’il faut attendre le montage des dossiers, ce qui peut prendre un certain temps. Il est vrai que la formation pour devenir community manager n’est parfois pas suffisante. Il sera donc intéressant de passer du temps à affiner son expertise pour l’améliorer. Des compétences en marketing internet sont généralement un plus. Si vous devez développer une stratégie de communication avec des influenceurs, vous pouvez faire du marketing d’influence. 

Comment choisir une bonne sono ?
Guide pratique sur la garantie bancaire